Rana Cantò est situé en bordure du village de Cahuasqui, c'est même la dernière maison sur la piste menant aux paramos. Pas de bruit hormis ceux de la nature, l'endroit offre ses paysages dans le calme.

 

( cliquez sur les images pour agrandir )

Pour la baignade, on rejoint le rio Palacara à pied en 30 minutes. Cascades et eau limpide sont là pour faire oublier qu'ensuite il faudra gravir à nouveau la pente, à moins qu'un bus passe par là...

( cliquez sur les images pour agrandir )

La randonnée offre de nombreuses possibilités, en voici quelques unes:

( cliquez sur les images pour agrandir )

Le tour des passerelles: 2 à 3 heures en boucle à partir de Rana cantò, on y observe la flore captivante d'un étage intermédiaire entre vallée tropicale et hauts plateaux, chemin facile.

( cliquez sur les images pour agrandir )

Vers la communauté de Sachapamba: au dessus de Cahuasqui, un autre étage climatique et végétal commence avec sa flore spectaculaire.

( cliquez sur les images pour agrandir )

Du coté de la Viuda: volcan dont la dernière éruption date des années 1940... Le cratère et ses environs sont couverts par le fameux " bosque nublado ", forêt singulière, refuge de nombreuses plantes épiphytes et de quelques pumas. Au dessus: le condor (parfois).

( cliquez sur les images pour agrandir )

Jusqu'aux paramos de Pugaran : passé les derniers hameaux, seulement la montagne, le vent et les myrtilles.

( cliquez sur les images pour agrandir )

                     Au village, l'association Cahuastour propose des VTT à la location...

A la découverte de la province d'Imbabura...

Un peu plus loin mais réalisable dans la journée de nombreuses sorties vous attendent:

De l'autre coté du volcan de la Viuda, se cachent les thermes de Chachimbiro. Leurs piscines d'eau (très) chaude sont un lieu de détente apprécié connu depuis peu: environ 10 000 ans.

Sauna, massage et hydrothérapie sont pratiqués dans des bassins médicinaux à part.
Accès: 15km en bus à partir de Rana Cantò.

 

 

 

 

 

 



D'Ibarra part le célèbre autoferro qui jadis allait jusqu'à San Lorenzo. La voie est en cours de rénovation, mais on peut déjà l'emprunter jusqu'à la vallée de Chota et Lita, retour en gare d'Ibarra vers 16 heures pour une visite des vieux quartiers et peut être "un hélado de pailla "

( cliquez sur les images pour agrandir )

Otavalo et son célèbre marché du samedi, Péguche avec sa cascade et le lac San Pablo méritent une visite (prévoir au moins une journée)

( cliquez sur les images pour agrandir )

Retour haut de la page